Ma méthode de coaching

Je suis professeur d’art martiaux et de fitness depuis douze ans et coach sportif privé depuis neuf ans. Mes méthodologies se sont construites au cours de plus de 10.00 heures de face à face pédagogique et de séances dispensées face à tous types de clientèle.

 

Ma méthode de coaching sportif personnel s’établie autour de plusieurs axes de travail :

  • Se remettre ou se maintenir en forme
  • Opérer une réathlétisation suite à une blessure
  • Se renforcer musculairement
  • Prendre de la masse musculaire
  • Mincir
  • Lutter contre le mal de dos
  • S’assouplir
  • Se relaxer et gérer son stress

 

MON IDÉOLOGIE

 

En fonction de l’objectif ciblé, je mets en place un programme personnalisé en fonction d’une idéologie que j’ai développée au fil des années et qui s’articule autour de trois grands pôles :

LE CORPS

Renforcer le corps est la première étape fondamentale de la santé et du bien-être. Travailler sur le corps, c’est déjà se réconcilier avec lui et établir un lien de respect mutuel. Renforcer son corps, c’est d’abord ne pas lui faire mal avec des exercices inadaptés, c’est s’entraîner dans le respect strict de la règle de non-douleur. Enfin, lorsque les fondations sont bonnes et établies, renforcer son corps, c’est aussi aller chercher ses limites, apprendre à accepter la sensation de travail musculaire, acquérir une rigueur et une connaissance pointue de soi-même.

 

L’ALIMENTATION

« Que la nourriture soit votre médicament » disait Hippocrate dans l’antiquité. La deuxième étape clé du chemin vers le bien-être et la performance, c’est l’alimentation. Bien s’alimenter, c’est donner à son corps tout ce dont il a besoin pour exceller et contrôler les apports qui lui font du tort. Les aliments constituent nos cellules, en somme nous sommes ce que nous mangeons. Il faut apprendre à se libérer des pressions sociales et commerciales qui nous orientent vers la « malbouffe » pour trouver sa bonne manière de s’alimenter.

 

L’ESPRIT

Lorsque le corps est sain et les apports nutritionnels optimisés, la dernière clé réside dans le moral. Faire du sport et bien s’alimenter doit rendre plus heureux, si non cela n’a aucun sens. L’entraînement doit être un moment de partage, de communication et de plaisir. C’est pourquoi je ferai tout pour établir avec vous une proximité et un climat convivial. En outre, le sport doit vous aider à mieux gérer votre stress, à mieux dormir, à vous éloigner des angoisses. Le programme sportif doit être en phase avec cela et ne pas se dissocier de ce qui reste au final le plus important : l’esprit.

 

Matthieu Verneret