La cellulite : comment s’en débarrasser ?

La cellulite : comment s'en débarrasser ?

Enfin ! C’est sans doute le mot qui vous est venu en tête à la lecture de ce titre d’article. Et oui, ce jour est arrivé mesdames. Et vous allez m’aimer car vous allez enfin savoir comment vous débarrasser de cette satanée cellulite qui vous gâche la vie et qui vous complexe chaque jour un peu plus. Toutes les réponses aux questions que vous vous posez, les solutions concrètes pour agir et la faire disparaître, je vous dis tout. Dans quelques minutes, vous regarderez votre cellulite avec un air triste, car bientôt, le temps de lui dire au revoir aura sonné.

INTRODUCTION

Près de 9 femmes sur 10 sont touchées par la cellulite à un moment ou l’autre de leur vie, y compris celles qui n’ont aucune surcharge pondérale. Chez les hommes ce phénomène est marginal (un seul homme touché sur cinquante).

La cellulite est donc un problème de femme. Un point de plus à cette longue liste qui nous rappelle à quel point être une femme n’est pas une chose aisée en ce monde. Si Dieu a créé la femme, ce qui est sûr, c’est qu’il ne l’a pas gâtée !

Pratiquement toutes les femmes sont donc concernées par la cellulite, d’une manière plus ou moins conséquente. Mais quand on se pose la question de son traitement, l’environnement devient brusquement silencieux. Que ce soit les médecins, les coachs sportifs, les diététiciens, ils perdent tous leur verbe à l’annonce de cette problématique. Pourquoi ?

Le traitement de la cellulite est en effet un débat qui précède souvent des questions sans réponses. Pour certains, il n’y a rien à faire, pour d’autres, le simple fait de courir suffirait à s’en débarrasser… D’une manière générale, on constate une véritable détresse autour de cette question, qui aboutit souvent à une résignation… Les filles ont de la cellulite, la cachent le plus possible et apprennent à vivre avec en incriminant la malchance.

Il est vrai qu’afficher des cuisses pétries de cellulite est assez difficile à envisager dans une société où la beauté est devenue un moyen d’élévation sociale en plus d’être le reflet d’une idéologie des apparences.

De nombreuses études sur le sujet ainsi que la synthèse de mon expérience en tant que coach auprès de centaines de femmes me permettent de vous livrer cet article « clé » qui vous permettra de comprendre et de combattre efficacement votre cellulite.

QU’EST CE QUE LA CELLULITE ?

La cellulite est un phénomène d’accumulation de graisses sous-cutanées, prédominante dans certaines régions du corps, principalement le bas du corps chez la femme.

Les adipocytes sont les cellules dont le rôle consiste à stocker la graisse, elles sont localisées sous l’épiderme, la surface superficielle de la peau. Dans certains cas, elles se chargent de lipides et leur capacité de stockage se sature. Elles vont alors gonfler et se serrer les unes contre les autres : apparaissent alors ces capitons disgracieux qui forment la fameuse « peau d’orange ».La cellulite : comment s'en débarrasser ?

Ces amas de cellules adipeuses vont également bloquer la circulation des liquides, et notamment de la lymphe, liquide biologique dont l’un des rôles est d’évacuer les toxines. Les toxines ne pouvant plus être évacuées, elles vont alors s’accumuler et créer une inflammation locale. Ce phénomène va empirer le gonflement déjà ressenti à cause de la congestion des cellules.

Ces adipocytes devenus obèses, en perturbant les réseaux de circulation de la lymphe et du sang, provoquent des œdèmes, c’est-à-dire une rétention d’eau.

La peau, comprimée elle aussi par ce phénomène inflammatoire, perd de son élasticité et aborde cette fameuse apparence bosselée, jugée disgracieuse.

Pourquoi et comment la cellulite se forme-t-elle ?

Les causes de la cellulite sont nombreuses et varient d’une femme à l’autre. Comme face au poids, nous ne sommes pas tous égaux devant la cellulite.

La cellulite est la résultante de certaines causes :

  • Facteurs génétiques et héréditaires
  • Dérèglements hormonaux
  • Mauvaise alimentation
  • Manque d’activité physique
  • Problème de circulation sanguine et lymphatique
  • Rétention d’eau
  • Stress

Il est important de déterminer les causes de sa cellulite pour adapter au mieux la réponse et les moyens mis en œuvre pour la combattre. Certains aspects comme l’hérédité ou les dérèglements hormonaux ne sont pas liés à notre comportement. Parfois, on ne peut pas tout contrôler et, dans ces cas de figure, il conviendra d’adapter son comportement à sa génétique et de limiter au maximum ses effets.

Mais dans de nombreuses configurations, la cellulite est la conséquence de notre comportement : nous mangeons mal et ne bougeons pas assez. Ces deux facteurs favorisent lourdement la constitution de cellulite, or, notre mode de vie actuel est souvent proche de ce constat.

Cellulite et grossesse

La cellulite ne doit pas être considérée comme une maladie même si elle est souvent décrite comme une inflammation. Ce phénomène n’est pas dangereux pour la santé, c’est le surpoids qui l’est et nous avons vu que ces deux éléments n’allaient pas forcément de pair.

Le problème de la cellulite, c’est que ces fameuses graisses, appelées graisses cellulitiques, sont très difficilement mobilisables, même en faisant du sport. Pourquoi ?

Il s’agit là d’un phénomène de survie. Si ces graisses cellulitiques sont si difficiles à brûler, c’est que leur usage s’avère typiquement féminin. L’organisme les protège pour les consacrer à leur fonction : fournir le surcroît d’énergie nécessaire aux deux derniers trimestres de la grossesse et à l’allaitement.

Et oui, dans des temps plus anciens où les calories alimentaires n’étaient pas aussi accessibles que maintenant, il fallait faire des réserves pour permettre à l’enfant d’être nourri jusqu’au terme de la grossesse.

C’est pourquoi la femme a développé cette capacité à stocker des graisses et à les mettre de côté, en sécurité. Avoir de la cellulite, c’est donc aussi l’expression instinctive et naturelle de la femme à se préparer à la grossesse.

Ce qui est dramatique, c’est qu’aujourd’hui, nous n’avons plus besoin de cette option de stockage de graisses, si seulement on pouvait la désactiver… Mais malheureusement, n’en déplaise à Harry Potter, des centaines de milliers d’années d’évolution, ça ne s’efface pas d’un coup de baguette magique. A notre grand regret, cette option est toujours parfaitement en service.

La solution, c’est d’atténuer au maximum les effets de ce reflex de survie féminine en limitant les apports énergétiques superflus et en pratiquant les bons efforts physiques.

Décidément, chez vous les femmes, rien n’est simple…

COMMENT ÉLIMINER LA CELLULITE ?

Maintenant que nous avons compris ce qu’était la cellulite, attaquons-nous à sa destruction. Se débarrasser de sa cellulite n’est pas une mince affaire, cela vous demandera beaucoup de motivation et de régularité. Et étant donné qu’il s’agit d’un phénomène reflex et naturel de survie, n’oubliez pas que vous devrez faire perdurer vos efforts dans le temps, sous peine de revoir apparaître votre peau d’orange.

Deux axes principaux d’attaque sont à mettre en œuvre.

1) ADOPTEZ UNE ALIMENTATION « ANTI-CELLULITE »

Une alimentation anti-cellulite est une alimentation qui limite au maximum le stockage des graisses, de manière à éviter la congestion des cellules adipeuses.

Parallèlement à cet objectif, l’alimentation doit également être saine et anti-inflammatoire pour prévenir l’accumulation des toxines et l’inflammation des cellules.

En pratique, cela consiste à respecter scrupuleusement ces règles :

  • Consommez des aliments à index glycémique bas (voir mon article sur le sujet, avec la liste de l’IG des aliments)
  • Ne consommez pas de glucides le soir (sucres, féculents, céréales, fruits, légumineuses, pain…)
  • Limitez vos apports en graisses saturées : friture, fromage, charcuterie, pâtisserie, viennoiserie, nutella…
  • Évitez les aliments qui vous causent des troubles digestifs (lait, gluten…)
  • Consommez beaucoup de fruits et légumes
  • Consommez chaque semaine des aliments riches en oméga-3 qui ont un fort pouvoir anti-inflammatoire (saumon, thon, maquereaux, sardines, huile de colza, fruits oléagineux…)

L’insuline est une hormone qui doit être maintenue sous la plus haute surveillance. Elle est sécrétée par le pancréas pour réguler la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang, qui ne doit être ni trop bas, ni trop élevé. L’insuline est sécrétée suite à l’ingestion de glucides. Plus ces derniers ont un index glycémique élevé, plus la sécrétion d’insuline sera importante, d’où la recommandation liée à l’index glycémique des aliments.

Le problème de cette hormone, lorsqu’elle est sécrétée de manière massive, c’est qu’elle favorise le stockage des graisses et empêche l’organisme de puiser dans ses réserves. Elle favorise donc la cellulite.

Buvez beaucoup d’eau

Contrairement à l’idée reçue, pour éviter la rétention d’eau, il faut beaucoup boire. Une bonne hydratation favorisera la circulation des liquides, l’évacuation des toxines et, de ce fait, luttera contre la cellulite.

Je sais ce que vous devez vous dire à la lecture de ces lignes : « Oh, c’est toujours la même chose avec ce coach, il faut bien manger, être à la diète en permanence, y en a marre ! ».

Oui, je sais que ça peut paraître redondant ces conseils nutritionnels, d’autant qu’on retrouve parfois les mêmes dans différents articles et problématiques. Mais que voulez-vous, la place de l’alimentation dans l’apparence physique est juste fondamentale. Il va falloir intégrer cela, mesdames. Si on devait donner un ratio concernant le traitement de la cellulite, je dirais 60% la diététique, 40% le sport, c’est vous dire l’importance de l’alimentation !

2) RÉALISEZ LES BONS EFFORTS SPORTIFS

Pour se débarrasser de la cellulite, l’activité physique est incontournable, mais laquelle ?

3 enjeux sont visés par la pratique du sport dans l’optique de combattre la cellulite :

  • Sécréter de l’adrénaline pour déstocker les cellules adipeuses
  • Brûler la graisse
  • Favoriser la circulation sanguine et la circulation des fluides par le sport

L’adrénaline, notre partenaire minceur

Le sport est parfois une histoire d’hormone. A l’inverse de l’insuline qui est une hormone à éviter au maximum, l’adrénaline, quant à elle, sera une alliée de taille dans la lutte contre la cellulite.

L’adrénaline est l’hormone du stress, que nous connaissons bien avant un événement important ou avant une compétition, et qui nous met dans un état second (transpiration, excitation, augmentation du rythme cardiaque…).

Il se trouve que l’adrénaline est aussi sécrétée en réponse à une activité physique courte et intense. On parle alors d’efforts adrénergiques. Au cours de ces efforts intenses, l’adrénaline permet de déstocker la graisse récalcitrante des adipocytes.

C’est pour cela que la cellulite est tant difficile à combattre, ces cellules ne réagissent que très peu aux efforts longs de faible intensité (qui ne stimulent pas la sécrétion d’adrénaline). Or, ce sont souvent eux qui sont prescrits pour perdre du gras. Et contrairement à l’idée reçue, les efforts longs ne sont pas toujours les plus appropriés pour brûler de la graisse.

De plus, l’adrénaline aura un effet sur le métabolisme de base (la dépense énergétique de repos) en le boostant. Cette augmentation du métabolisme de base, pouvant se répercuter jusqu’à 48 heures après l’effort, favorisera la combustion des graisses au repos (voir mon article sur la régulation du métabolisme de base).

Exemples d’efforts courts et intenses :

  • Burpees
  • Fentes, Squat avec charge
  • Sauts
  • Sprint, accélérations
  • Travail fractionné (alternance d’efforts très intenses avec des phases de récupération)
  • Boxe

Pour sécréter de l’adrénaline et déstocker la cellulite, il faut sortir de sa zone de confort.

Les efforts longs à faible intensité en deuxième instance

Maintenant que vous avez déstocké la graisse de la cellulite, il faut la brûler et c’est à ce moment-là que le cardio à faible intensité rentre en jeu. En effet, les efforts longs de faibles ou moyennes intensités vous permettent d’utiliser les lipides comme carburants de l’effort, vous pourrez alors brûler les graisses qui ont été libérées grâce à l’adrénaline des efforts courts et intenses.

En outre, ce type d’effort favorisera la circulation des fluides et participera donc activement à la lutte contre la cellulite.

L’idéal serait de faire suivre votre séance de sport intense (musculation, course, boxe) par une séquence de 30 minutes de cardio à intensité modérée.

Sinon, respectez sur la semaine une alternance entre séances courtes intenses et longues séances de cardio.

Les solutions parallèles

Pour traiter la cellulite, d’autres solutions existent et sont proposées par le corps médical, les kinésithérapeutes et autres praticiens de santé :

  • Traitement par ondes et massages profonds
  • Vacuothérapie (CelluM6) : massage profond à l’aide d’une machine
  • Crèmes et gels anticellulite
  • Mésothérapie/Lipolyse (injection de produit dans la peau)
  • Prise de compléments alimentaires en fonction de la cartographie hormonale
  • Chirurgie plastique

Ces méthodes sont essentiellement basées sur le massage et l’activation de la circulation locale, d’autres sur la destruction des cellules adipeuses…

Ces techniques ne sont pas mauvaises en soi, au contraire, elles marchent et peuvent même constituer une aide précieuse dans le combat contre la cellulite, mais uniquement dans la mesure où elles sont associées avec les vraies solutions exposées dans cet article.

Effectivement, les effets de ces méthodes, souvent très coûteuses, sont éphémères. Sans changement de mode de vie, la cellulite revient, inexorablement, ce qui fait le bonheur et la prospérité de tous ces business.

Pour vous débarrasser de votre cellulite, remontez un peu plus haut dans l’article, les vraies solutions sont là, sous vous yeux. Je sais que ce que je propose n’est pas aussi alléchant que les supers technologies qui vous promettent monts et merveilles, mais voyez les bons côtés des choses, avec ma méthode, au moins, vous allez faire des économies !

CONCLUSION

Vouloir se débarrasser de sa cellulite, c’est avant tout se réconcilier avec son corps et vaincre ses complexes.

Il est vrai que la peau est un tissu corporel très particulier auquel nous sommes très sensibles. La peau nous recouvre de toute part et offre aux autres l’image de notre personne, de notre apparence, de nos failles aussi… Elle constitue également le premier outil de communication. La moindre anomalie liée à la peau nous affecte, nous déstabilise…

Ne dit-on pas qu’on se sent « mal dans sa peau  » ou encore « à fleur de peau  »… On comprend mieux les enjeux fondamentaux de ce combat contre la cellulite.

 Mais d’un autre côté, il convient de relativiser certaines choses et de prendre une certaine hauteur sur ce dicta de la beauté que nous impose notre société.

N’oubliez pas que la cellulite est aussi l’expression animale et naturelle de la féminité et de la capacité d’une femme à devenir maman…

Nos sociétés modernes tendent à annuler les différences entre hommes et femmes, mais ce qui est positif au niveau social ne l’est pas forcément à tous les niveaux.

Mesdames, sachez que votre design féminin si apprécié est inhérent à l’enveloppe adipeuse répartie autour de vos hanches, dans vos seins… Elle fait partie des caractères sexuels, elle est utile pour différencier l’apparence des deux sexes et séduire le partenaire. Bref, de ce léger panicule dépend la survie de notre espèce.

Alors oui, vous pouvez lutter pour vous débarrasser de votre cellulite, mais faites-le pour vous et votre bien-être.

Et surtout, par pitié, restez une femme…

Bise à toutes les futures mamans.

Matthieu Verneret

Références : Alimentation pour le sportif – Dr. S.CASCUA, V.ROUSSEAU – Edition Amphora 2005 ; Mon plan forme & minceur – C.CARRIO – Edition Souccar 2009 ; Combattre la cellulite – D.HEINKE – Edition France Loisirs 1998 ; Fitness – J.P CLEMENCEAU, F.DELAVIER – Edition Vigot 2007 ; Méthode de musculation au féminin – O.LAFAY – Edition Amphora 2005 ; Sculptez vos abdos – C.CARRIO – Edition Souccar 2010 ; Site internet fitnext.com, article « La cellulite, qu’est-ce que c’est ? » – E. MENTHEOUR ; Site internet passeportsante.net, article « Les traitements courants de la cellulite » ;



avatar

Je suis coach sportif professionnel, auteur spécialisé dans le fitness, la forme et le bien-être depuis de nombreuses années. Par ailleurs, j'ai été compétiteur de haut niveau en karaté. Sur ce blog, je vous livre tous mes meilleurs conseils pour être au top de votre forme et développer tout votre potentiel.


One thought on “La cellulite : comment s’en débarrasser ?

  1. Carine NOUCHI

    Merci pour cette conclusion qui fait du bien à lire. Surtout venant d’un homme, et d’un sportif de surcroît. Complexée depuis mon enfance, je fais en sorte de mettre en application vos conseils pour être bien dans ma peau et dans mon corps. Mais la réalité est bien celle que je vous décrivez. Nous sommes et restons des femmes avec ces imperfections qui font aussi notre charme. Juste merci ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *