Comment maigrir des fesses sans perdre des seins ?

Peut-on maigrir des fesses sans perdre des seins

Cette question risque d’en faire frémir plus d’une. Qui n’a pas déjà rêvé de se débarrasser de ses bourrelets disgracieux au niveau des fesses tout en conservant une poitrine généreuse ? Ce projet esthétique, nombreuses sont celles qui l’ont envisagé, mais la plupart du temps, cette entreprise est soldée par un échec cuisant. Un éclaircissement s’impose.

Tout d’abord il est important de préciser de quoi nous parlons. Quand on dit « perdre des fesses », on fait évidemment référence à la graisse et non pas aux muscles qui se cachent dessous, à une distance plus ou moins importante selon les morphologies. Concernant les seins, ils sont essentiellement constitués de graisse, donc on parle également de la même chose. Comme quoi, avoir de la graisse, c’est aussi parfois un atout, ça dépend de l’endroit où elle est localisée.

Ce que toutes les femmes qui ont de la graisse en trop au niveau des fesses et des hanches recherchent, c’est donc de perdre le gras des fesses sans que celui des seins soit touché. Mais est-ce possible ?

Dans l’absolu, la réponse est oui. On connaît tous des filles qui ont des fesses de rêve et une poitrine bien fournie. C’est donc bien la preuve que c’est possible ! En fait, c’est avant tout une histoire de morphologie.

En effet, certains organismes vont favoriser le stockage et la conservation des graisses au niveau des seins, d’autres au niveau des fesses, d’autres au niveau du ventre… Et c’est un peu la loterie.

D’un point de vue sportif, pour brûler des graisses, on sait qu’il faut s’entraîner efficacement (en musculation comme en cardio) sans oublier de réduire la balance calorique de son alimentation. Ça, ce n’est plus un secret pour personne. Cependant, ce processus ne permet pas toujours de nous faire perdre de la graisse là où on le voudrait, pourquoi ?

La réponse est simple, nous n’avons malheureusement aucun moyen de contrôler l’endroit où l’organisme va venir puiser les graisses. Inutile donc de vous épuiser sur les machines qui sollicitent plus les jambes et les fesses que le reste du corps, ce n’est pas parce que vous sollicitez musculairement davantage les fesses que vous brûlerez plus de graisse sur la zone ciblée.

En résumé, pour perdre des graisses il faut souffrir à l’entraînement, ensuite il faut s’en remettre au facteur chance quant à la zone corporelle qui sera attaquée par l’organisme pour la combustion des graisses.

Rassurez-vous Mesdames, même si les premières graisses brûlées ne sont pas toujours celles espérées, avec de la persévérance et un entraînement qualitatif, vous finirez par attaquer les graisses les plus récalcitrantes. Mais il va falloir être patientes et ne pas se comparer à votre voisine car nous avons tous un organisme et un mécanisme de combustion des graisses différents.

La confusion a souvent lieu car on amalgame l’impact du travail musculaire, qui est quant à lui ciblé et précis, avec celui des graisses. Effectivement, d’un point de vue musculaire, la donne n’est pas du tout la même qu’avec les graisses. Si vous voulez tonifier vos fesses, il suffit de faire des exercices de musculation qui cible cette zone, et là, il n’y a aucun risque qu’une autre zone corporelle soit musclée à la place !

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’en musclant vos fesses, vous ne musclez pas vos bras en même temps. Mais en faisant du cardio en vélo par exemple, vous pouvez très bien perdre du gras au niveau des bras. C’est assez clair j’espère ?

Conclusion

Ce qu’il faut retenir de cette riche lecture, c’est que nous n’avons pas un contrôle total sur notre apparence physique et nous devons parfois subir, à notre grand désespoir, les réactions physiologiques et instinctives de notre organisme.

Cependant, même si on ne peut pas tout contrôler, on peut quand même contrôler beaucoup de choses et c’est là que le sport et la diététique interviennent. Si vous voulez maigrir des fesses, vous devez inévitablement faire du sport en complément d’une diète stricte. Et en faisant cela, vous vous exposez inexorablement à perdre quelques graisses au niveau des seins.

Mais entre nous, je pense que le jeu en vaut la chandelle. Vous serez toutes d’accord avec moi pour dire qu’il vaut mieux avoir des fesses de rêve avec une poitrine moyenne plutôt qu’avoir un « énorme derrière », car dans ce cas-là, votre poitrine ne suffira pas à faire de vous la plus belle fille de la plage cet été.

Allez, courage les filles !

 Matthieu Verneret



avatar

Je suis coach sportif professionnel, auteur spécialisé dans le fitness, la forme et le bien-être depuis de nombreuses années. Par ailleurs, j'ai été compétiteur de haut niveau en karaté. Sur ce blog, je vous livre tous mes meilleurs conseils pour être au top de votre forme et développer tout votre potentiel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *